Hallucinant !

La commune de Libin et les chasseurs interdisent de circuler en forêt du 21 septembre au 31 décembre 2019, soit plus de trois mois,  dans le circuit touristique “Entre Lesse et Lomme” . 

La circulation sur les chemins et sentiers fait l’objet de diverses réglementations, comme le décret relatif à la voirie communale de 2014 ou le code forestier. 

Mais, plus particulièrement en période de chasse, où la promenade est-elle autorisée sans risquer de transgresser une loi ou mettre en péril sa sécurité ou d’être intimidé et forcé à rebrousser chemin sans raison ? 

Les interdictions de circuler pendant les périodes de chasse doivent être annoncées, réglementairement,  à l’entrée des chemins de promenade par des affichettes jaunes qui informent le promeneur des dates prévues pour la chasse, alors que des affichettes rouges doivent être apposées deux jours avant la fermeture réelle des sentiers et elles doivent être enlevées au maximum un jour après la fermeture de ceux-ci.

https://www.foretdesainthubert-tourisme.be/wp-content/uploads/2018/10/chasse-reglementation1.jpg

En tous cas, on ne peut fermer sur aucune base légale ou réglementaire, des chemins accessibles aux touristes et aux riverains en dehors des jours où la chasse est effectivement pratiquée et présente un danger réel. 

L’article 15 du Code forestier est sans ambiguité à ce sujet et ne prévoit la fermeture temporaire que pour la chasse à la battue : “Pour toute action de chasse en battue, la circulation dans les bois et forêts est interdite aux jours et aux endroits où cette action présente un danger pour la sécurité des personnes et selon les modalités fixées par le Gouvernement”. Le chef de cantonnement du Département Nature et Forêt peut, lorsque  la circulation sur un itinéraire balisé est entravée, imposer la réalisation d’un itinéraire d’évitement.

Quant à la chasse à l’approche et à l’affût, la possibilité de restreindre l’accès aux forêts est limitée à une période de 15 jours par an et seulement trois heures avant le coucher du soleil et trois heures après son lever. 

Ces réglementations (affichages et itinéraire d’évitement) sont de toute évidence ignorées par la commune de Libin qui interdit  l’accès au circuit “Entre Lesse et Lomme” du 21/09 au 31/12 2019 en raison de la chasse, alors que ce circuit fait l’objet d’une promotion de l’Office du Tourisme de la commune de Libin ainsi que sur divers sites de randonnée ou de tourisme.. Ce circuit de randonnée est un itinéraire balisé de 78 km à travers la Grande Forêt de Saint-Hubert qui permet de randonner durant 3 jours en totale immersion en forêt.

Une telle confiscation du patrimoine commun, pendant plus de trois mois, par un petit nombre de chasseurs et avec la complicité de la commune, est proprement scandaleuse. 

L’interdiction de la chasse les dimanches et jours fériés, demandées par nombre de citoyens,  permettrait de résoudre en partie l’entrave à la circulation que représente les fermeture des chemins pour cause de chasse.

Références : 

“Les méandres de la législation sur la circulation. Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus ?” Carnets 03 des Espaces Naturels”, Ardenne & Gaume, octobre 2019.

“L’affichage en période de chasse”. Sentiers.be.  http://www.tousapied.be/comprendre-les-chemins-et-sentiers/les-reglements-de-circulation/laffichage-en-matiere-de-chasse/?fbclid=IwAR2t2eKU0ebuete3oQOXMWQS7qyREhRrKBPyDnDHFKbrFYDDTYOHh96CCek

Circuit entre Entre Lesse et Lomme.

http://walloniebelgietoerisme.be/sites/default/files/Nieuw%20wandelcircuit%20%27Entre%20Lesse%20et%20Lomme%27%20%28FR%29.pdf