Le RSHCB et son Président B. Petit rejoignent le Collectif “Stop Dérives Chasse” !

Surprise en plein confinement ! Il nous revient de source non confirmée que le RSHCB et son président Benoit Petit ont décidé de rejoindre le collectif stop-dérives-chasse dont l’objectif est de modifier la loi sur la chasse datant de 1882 qui n’est plus adaptée à la situation actuelle liée à l’environnement et la biodiversité en Belgique.


Ils rejoignent 33 000 adhérents et plusieurs centaines de milliers de membres appartenant à 65 associations soucieuses de la biodiversité, du bien-être animal et des usagers de la forêt et des campagnes. Qui de mieux qu’une personne qui est écoutée par une partie des chasseurs pour faire évoluer les pratiques ?


Le RSHCB veut mettre fin aux dérives graves de certains de ses membres et que les discours sur l’importance et le rôle des activités cynégétiques pour la biodiversité deviennent une réalité !


En effet, comment au XXIème siècle peut-on encore tolérer que du gros gibier soit sur-nourri en forêt pour en faire véritablement de l’élevage destiné à augmenter artificiellement des tableaux de chasse d’affaires ? Comment peut-on en effet justifier l’augmentation des densités de sangliers et de cervidés qui ont un impact catastrophique sur le fonctionnement des écosystèmes et tous les autres utilisateurs de la forêt à travers les restrictions d’accès ? Comment peut-on encore tolérer que des milliers de faisans, perdrix et colverts soient lâchés dans la nature quelques semaines avant la chasse, pour en faire des cibles vivantes tuées comme un tir à pipe de foire grotesque ?


Hélas, ce n’est qu’une illusion de saison et nous ne pouvons que constater que le RSHCB et son président s’obstinent dans un combat d’arrière garde moyenâgeux pour garder des privilèges indignes de ce XXIème siècle. Nous attendons toujours d’avoir un véritable partenaire crédible et des représentants politiques qui, prenant conscience des enjeux de notre époque, sont prêts à ouvrir un vrai débat de fond sur de nouvelles formes de cohabitation et d’usage des espaces naturels dans le respect des uns et des autres et de la nature.


Le collectif “Stop Dérives Chasse”