Deux cas d’espèces protégées tuées la semaine passée – chasse ou braconnage ?

Voici les informations dont nous disposons, rapportées par le vétérinaire Philippe Collard :

Le grand-duc a été trouvé par un chasseur dans ZHIB de la carrière de Bersillies l’Abbaye (commune d’Erquelinnes, dans le Hainaut), mercredi 30 novembre. Le chasseur m’a téléphoné jeudi pour me signaler qu’il avait recueilli le grand-duc chez lui et me l’a apporté vers 17h. Ce vendredi matin (03/12/2021), nous avons réalisé plusieurs radios de l’aile (voir ci-dessous). Sur une des radios, on peut repérer trois plombs dont un a “explosé” l’humérus de l’aile droite… Les lésions ne permettent pas d’envisager de pouvoir réduire les fractures… Pour information, une chasse était organisée dans les environs le dimanche 27 novembre. Les véhicules des chasseurs (environ une dizaine) étaient stationnés à 150 mètres de l’endroit où le grand-duc a été trouvé…”

Est-ce l’acte d’un chasseur ou d’un braconnier ? Il est impossible de le savoir mais, une fois de plus, un animal protégé et rare a de nouveau été victime de l’inconséquence de certains porteurs de fusil.

Un autre chasseur, plus respectueux de la Nature, a tenté de sauver l’animal en le conduisant chez le vétérinaire. Hélas, vu la gravité de ses blessures, ce rapace nocturne rare ne pourra plus jamais être relâché dans la Nature et sera finalement euthanasié.

Comment confondre un rapace de cette taille avec un faisan ? Comment ne pas être scandalisé par une telle attitude inacceptable de certains qui ne respectent rien, ni même les prédateurs protégés ?

Cette triste nouvelle s’ajoute au macabre décompte du week-end passé, lors duquel trois grandes aigrettes furent retrouvées mortes suite à des impact de plombs sur les Honnelles (commune du Hainaut). Malheureusement, dans les deux cas, les responsables ne sont pas connus et ne sortiront certainement pas de leur silence pour subir les conséquences de leurs actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.