La commune de Stoumont prend les choses en main et interdit le nourrissage du gibier !

Le 11 octobre 2022.

Confrontée à une surdensité de grand gibier, l’une des plus importantes de Wallonie, la Commune de Stoumont prend l’avenir de ses forêts en main en s’appuyant sur la loi sur la conservation de la nature qui permet à la commune de prendre des ordonnances plus strictes que les dispositions supérieures. C’est sur cette base qu’en date du 29 septembre, le Conseil communal de Stoumont a adopté un arrêté interdisant tout nourrissage sur l’ensemble du territoire communal avec des dérogations possibles mais dans des circonstances exceptionnelles. Stop Dérives Chasse se réjouit d’une telle décision.

Il faut savoir qu’en 2021, la Commune a été suspendue de sa certification PEFC qui garantit le développement durable de ses propriétés forestières du fait d’un excès démesuré de gibiers, jusqu’à 5 fois plus que la capacité d’accueil communément admise dans certains secteurs. Celui-ci occasionne un appauvrissement important de la biodiversité, des dégâts considérables dans ses peuplements et une impossibilité de régénérer sa forêt.

A l’heure du changement climatique et de l’effondrement de notre biodiversité, il est essentiel de diversifier les espèces forestières pour accroître la résilience de la forêt, ce qui, dans ce contexte, est aujourd’hui impossible. Le nourrissage artificiel, pratiqué jusqu’à ce jour, favorise des niveaux élevés de population de grand gibier. Espérons enfin que cette prise de responsabilité politique communale inspirera nos décideurs régionaux à prendre des mesures courageuses à l’échelle de la Wallonie, dans l’intérêt de la biodiversité et de la résilience de nos forêts mais aussi d’une agriculture particulièrement impactée par les dégâts de sangliers.

À l’intention des journalistes
Contacts presse :
Fanny Cloutier • fanny.cloutier@stopderiveschasse.be
+32 (0) 495 74 16 55 • Rue de Veeweyde, 43 – B-1070 Bruxelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.