Sangliers : enfin des mesures en matière de destruction et de nourrissage prises par le gouvernement wallon, mais insuffisantes

Enfin des mesures prises par le gouvernement wallon en matière de destruction et de nourrissage des sangliers afin de réduire ses nuisances, dues à sa surpopulation entretenue par certains chasseurs. Mais ces mesures sont insuffisantes, il aurait pu faire beaucoup mieux !

Ajoutez votre titre ici

Surpopulations de sangliers

Le Collectif “Stop aux Dérives de la Chasse” (SDC) a pris connaissance de la décision du Ministre de la Chasse, Willy Borsus, de mieux réglementer le nourrissage et la destruction du sanglier. La population de cet animal est beaucoup trop élevée en Wallonie, au point qu’il y est devenu une nuisance déséquilibrant les milieux forestiers et agricoles et abîmant aussi parcs et jardins… et les chasseurs en sont en grande partie responsables.

SDC se réjouit de cette avancée du gouvernement wallon vers la suppression du nourrissage pendant la période de chasse. Il s’inquiète cependant de la possibilité de nourrir en dehors de ces périodes sans limitation de quantité, ce qui permettra encore et toujours le maintien d’une population surabondante de sangliers. En fait, il aurait fallu interdire complètement le nourrissage avec possibilité de dérogation en cas de risque imminent de dégâts à l’agriculture et aux forêts, comme l’a très bien compris la Commune de Stoumont. Celle-ci a, en effet, adopté un arrêté communal d’interdiction du nourrissage du sanglier sur base de la loi sur la Conservation de la nature. Les autres communes devraient suivre cet exemple, qui a déjà été conforté par le Conseil d’Etat qui a refusé de suspendre cet arrêté communal comme suite au recours …. des chasseurs, principalement à l’origine des surpopulations de ce gibier nourri comme du bétail !

Il faut aussi regretter que le nourrissage ne sera interdit complètement sur toute la saison de chasse qu’à partir de la saison 2026-2027…

Surpopulations des cervidés

Il est aussi désolant qu’aucune mesure interdisant le nourrissage des cervidés n’ait été prise, alors que des abus sont toujours d’actualité dans certaines grandes chasses qui créent un déséquilibre encore plus grand en forêt, empêchant toute possibilité qu’elle se régénère naturellement. Ici aussi, la Commune de Stoumont a pris les devants en interdisant le nourrissage sur toute sa commune.Le nourrissage du sanglier et du cervidé pour le tir de loisir, et d’une manière générale de tous les gibiers, n’est pas recommandé suivant les avis du milieu scientifique étudiant la faune et la flore sauvages.

Derniers articles

Aidez-nous à mettre fin aux dérives de la chasse en Wallonie

Ensemble, engageons-nous pour faire modifier la loi belge dont le fondement datant de 1882 ne tient pas compte des réalités du 21ème siècle en ce qui concerne:

  • la perte dramatique de biodiversité,
  • le bien-être animal,
  • les aspirations sociétales.

Oeuvrons tous ensemble pour enrayer la chute de la biodiversité wallonne en optant pour une meilleure gestion de la faune sauvage.

Chaque année, des centaines de milliers d’animaux meurent du fait de la chasse dont une bonne partie dans d’inutiles et atroces souffrances. Nous ne pouvons plus tolérer cette maltraitance de la faune sauvage.

Exigeons que le gouvernement mette fin aux dérives de la chasse qui déstabilisent l’ensemble des écosystèmes en mettant en oeuvre les dispositions législatives nécessaires pour réformer la chasse en profondeur en la mettant en concordance avec notre époque et les aspirations de la majorité des citoyens qui ne comprend plus que le bien-être animal ne soit pas mieux pris en compte.

%%votre signature%%